free web stats
Microsoft planche déjà sur l'après Windows 10
  • 20
    Avr

Microsoft planche déjà sur l’après Windows 10

hermessoftEn cours de développement de Windows 10, dont la sortie programmée cet été, la société américaine ait déjà planifié une  grosse mise à jour de système  sera disponible en 2016 et cette dernière portera le nom de code Windows Redstone.

Pour rappeler, Microsoft a lancé avant Redstone, la mise à jour Blue pour Windows 8.1 et Threshold pour Windows 10.

Comme il est de coutume, Microsoft se garde bien de tout commentaire à ce stade.

Threshold bénéficiera d’une mise à jour mineure et des correctifs réguliers à l’automne. L’évolution la plus significative de Windows 10 est prévue pour l’été et l’automne de 2016 avec une grosse mise à jour sous le nom de Redstone.

Redstone ne correspondra pas à une nouvelle version de Windows, et ne devrait pas être  Windows 11 ou 12, il s’agira de la plus importante mise à jour pour Windows 10 qui viendra en deux phases. La première sera prévue en juin 2016 et la deuxième probablement en octobre de la même année.

En réalité, cette mise à jour se présentera comme service pack regroupant de nouvelles fonctionnalités et supportant de quelques  catégories de terminaux que Windows 10 ne prenne pas en charge.

Pour l’instant, pas de réelles informations sur les fonctionnalités apportées par Redstone. Cette dernière devrait logiquement inclure toutes nouveautés (fonctionnalités) que Microsoft n’a pas  eu le temps d’intégrer dans la version stable de Windows 10 de l’année 2015.

Comme n’importe quelle mise à jour, Redstone sera diffusé aux utilisateurs, mais avant une disponibilité générale, les testeurs enregistrés au programme Windows insiders pour Windows 10 peuvent tester Redstone à l’avance.

Le nom de code de cette version est issu directement de l’univers Minecraft que Microsoft a racheté pour 2.5 milliards de dollars en septembre 2014.

Avec Redstone, le rythme de développement de Windows passe à une cadence plus rapide. Il faut donc s’attendre à des mises à jour plus régulières, mais aussi moins disruptives.

Logiciels

Actualités